Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 09:36

Aureille, encore un petit village perché qui sent bon la Provence et les Alpilles. Il s'étend de la plaine d'Eyguières à celle d'Eygalières. Il faisait partie de mes sorties quand je faisais encore du vélo. Pris par Eyguières, il a la particularité quand tu redescends sur Eygalières et que tu crois que tu vas souffler un peu dans la courte descente de t'obliger à appuyer sur les pédales pour avancer. Même quand il ne semble pas y en avoir ailleurs, il y a toujours un vent contraire dans cette petite vallée où une petite éolienne est placée en bas depuis très longtemps. Bizarrement, c'est plus facile quand on remonte ensuite même sans vent favorable, peut-être parce qu'on ne peut s'empêcher d'être surpris pas le phénomène.

A l'époque, les courses à la mi-août étaient si nombreuses, quelles que soient les catégories, qu'il était difficile de réunir un grand nombre de partants, sauf en cas de prix et primes excédants largement la moyenne en vigueur. Même si Aureille est un peu perdu, mais cela fait son charme, entre Salon, Arles et Saint Rémy, quatorze partants cela ne fait pas beaucoup.

Mais la victoire est belle et fait plaisir aux spectateurs. Bien que licencié à Salon, Roger (écrit Robert dans le titre mais pas dans le classement ni le commentaire) Laget est un enfant du pays...

 

16-08-1952

Grand Prix d'Aureille

100km organisation Vélo Club Salonais 16 partants source La Gazette Sportive

1 Roger Laget (VC Salon) 3h02'

2 Joseph "Pépito" Allemany (AS Shell Bette) bic Fachleitner à 35"

3 René Faure

4 Masset

5 Georges Bruna

6 Emmanuel Bellone

7 Trabuc

8 Daniel Gire

Partager cet article

Repost 0
FredCultureCyclisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens