Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 14:12

23 au 28-07-1946

 

Monaco-Paris

 

Il est des courses sur lesquelles on croit tout savoir parce qu'elles nous ont été racontées à de nombreuses reprises puis magnifiées et patinées par le temps. Pourtant, et pas toujours à la marge, on peut encore y rétablir des vérités historiques. Cette rétrospective en propose deux par rapport à ce qui a été communément admis jusque là de manière officielle.

La première, qui nous a été soufflée par le bouquin de Jean Paul Ollivier où Bernard Gauthier nous avoue avoir pris le départ de l'épreuve au tout dernier moment à cause d'un forfait de dernière minute, lui rend à la fois sa participation et sa place au classement final à la place de Louis qui figurait dans tous les palmarès. Hé oui, Bernard est parti à la place de Louis son homonyme, ce qui est une chose rare il faut bien l'avouer, et nous ne nous en étions pas aperçus. Après vérification que Louis a gagné Paris-Montceau les Mines le 28 juillet, le doute n'est plus permis.

 

La seconde modifie le classement général pour les toutes premières places. Elle tient à la polémique née du dépannage de Vietto par Cogan qui lui a passé sa roue lors de la quatrième étape et qui aurait dû être pénalisé de 5 minutes par les commissaires faisant de Robic le leader à la veille de l'arrivée. Les organisateurs, on doit le dire, ont fait pression sur les commissaires de course pour que cette pénalité ne soit pas appliquée et elle ne le fut pas dans l'immédiat.

 

Mais, en fait, elle a bien été appliquée rétroactivement après l'arrivée quand les commissaires sereins loin des organisateurs l'ont confirmé (référence "Sports" le rival de l'Auto). Et Robic doit récupérer la seconde place au général. Elle n'a pas trouvé beaucoup de publicité parce que le climat nationaliste de la Libération faisait que Lazaridès devant Vietto c'était tout bénéfice après la rouste subie dans Bordeaux-Grenoble, et puis Robic, la seconde place il n'en avait rien à faire. Cette épée de Damoclès qui pesait sur Vietto explique mieux son sabordage, jugé excessif par les journaux de l'époque, dans la dernière étape. Même s'il récupère sa seconde place, Robic a bien été floué comme au coin d'un bois dans cette course qu'il aurait mérité de gagner.

 

Rien n'est jamais totalement écrit et c'est heureux, ceux qui cherchent trouveront toujours des vérités, des précisions nouvelles.

Ces courses, si souvent décrites, les magazines spécialisés ne le faisant plus, il faut les raconter à nouveau aux plus jeunes pour les intéresser à la culture cycliste, sport qui plus que d'autres se perpétue grâce à sa légende. Voilà pourquoi je veux vous entraîner dans le compte-rendu de ce Monaco-Paris

.

La rivalité entre les journaux à l'époque fait que deux courses se veulent les héritiers du Tour en cette année 1946 où les courses par étapes sont limitées à cinq jours, Bordeaux-Grenoble de "Sports" et Monaco-Paris. Course de "L'Equipe", Monaco-Paris bénéficie tout de suite d'une plus large publicité : équipes nationales à la place des équipes de marques pour son concurrent, participation française plus relevée, logistique plus expérimentée. Et puis, en cette année 1946, la domination italienne dans Bordeaux-Grenoble, ressentie comme un affront, ne sonne pas bien dans le climat de l'époque. Avant le départ, Monaco-Paris a déjà gagné face à son concurrent, puis "L'Equipe" restant très vite le seul quotidien sportif, ce sera la seule geste qui sera célébrée. Mais voyons la course et ses protagonistes.

 

Les engagés et leur dossard

 

BELGES


1 DE SIMPELAERE Maurice
2 DESMET Roger
3 DUBUISSON Albert
4 HAMELRYCKX Julien
5 NEUVILLE François
6 OCKERS Constant
7 SCHOTTE Albéric
8 VAN DYCK Edouard
 
ITALIENS
10 CASOLA Luigi
11 BAITO Aldo
12 BRAMBILLA Pierre
14 CAMELLINI Fermo
15 CRIPPA Salvatore
18 GALLIUSSI Eugène
19 LEONI Adolfo
20 MARABELLI Diego
 
HOLLANDAIS
21 FRANKEN Bernard
22 JANSSEN Jefke
23 JOOSEN Cees
24 LAMBRICHS Jan
25 PAUWELS Frans
26 VAN DE STAR Cor
27 VAN DE VOORDE Charles
28 VAN SCHENDEL Albert
 
SUISSES
33 WEILENMANN Hugo
39 AMBERG Leo
 
LUXEMBOURGEOIS
35 DIEDERICH Jean
36 GOLDSCHMIT Jang
38 POIRE Marcel
 
FRANCAIS
41 COGAN Pierre
42 DE MUER Maurice
43 DIOT Maurice
44 FACHLEITNER Edouard
45 LAZARIDES Apo
46 PIOT Kleber
47 TEISSEIRE Lucien
48 VIETTO René
 
Equipes régionales
 
ILE DE FRANCE
51 BRULE André
52 KERGOET André
54 LUCAS Raymond
55 MALLET Auguste
56 PREVOTAL Roger
57 TACCA Joseph
58 THUAYRE Daniel
59 BOUVY Paul
 
BRETAGNE
61 AUDAIRE Amand
62 GOASMAT Jean-Marie
63 GOUTAL Albert
64 JEZO Sylvère
67 ROBIC Jean
68 TIGER Marcel
69 HORDELALAY Sylvain
70 RUOZZI Gabriel
 
CENTRE SUD OUEST
71 BARTIN Antoine
72 BOURLON Albert
73 DOLHATS Albert
74 GEMINIANI Angelo
75 MANCISIDOR Pierre
76 MARTINEAU Philippe
77 MASSAL Henri
79 GAUTHIER Bernard
 
SUD-EST
81 BAFFERT Emile
82 BARATIN Pierre
83 FRICKER Francis
84 MOLINERIS Pierre
85 NERI Antonin
87 ROL Emile
88 ROLLAND Amédée
89 NERI Paul
 
NORD-EST
91 DE GRIBALDY Jean
92 DENHEZ Aimable
95 MARCELAK César
96 MULLER Edouard
97 PAWLISIAK Alexandre
98 ROSSIER Paul
99 COUDRAIN Charles
100 DEPREZ Louis

 

75 partants 37 arrivants

1 23-07 Monaco-Digne

185 ou 145km 1 Aldo Baito 6h01'04" (6h00'04" avc bonification) 2 René Vietto à 1'28" (6h02'02" avc boni) 3 Pierre Molinéris 4 Fermo Camellini (6h02'17" avec boni) 5 Pierre Brambilla 6 Apo Lazaridès 7 Roger Desmet à 2'15" 8 Stan Ockers à 3'06" 9 Daniel Thuayre 10 Joseph Tacca à 10'27" 11 Jean Robic 12 Lucien Teisseire 13 Weilenmann 14 Edouard Fachleitner 15 Pierre Cogan 16 Jefke Janssen 17 Jean Marie Goasmat mt 18 Bernard Gauthier 19 Diego Marabelli 20 Henri Massal

Les bonifications étaient accordées au passage à la Turbie et à l'arrivée)
2 24-07 Digne-Briançon 219km 1 René Vietto 8h10'02" 2 Salvatore Crippa à 6'51" 3 Aldo Baito à 8'30" 4 Apo Lazaridès à 9'26" 5 Jean Robic à 10'35" 6 Diego Marabelli à 10'41" 7 Lucien Teisseire à 11'03" 8 Pierre Cogan à 12'38" 9 Edouard Fachleitner à 17'30" 10 Pierre Brambilla à 19'29" 11 Edward Van Dijck à 23'48" 12 Daniel Thuayre à 24'22" 13 Marcel Tiger à 30'22" 14 Emile Rol à 32'06" 15 Weilenmann mt 16 Adolfo Leoni à 33'53" 17 Auguste Mallet à 34'43" 18 Albert Bourlon à 37'46" 19 Maurice De Muer à 38'13" 20 Bernard Gauthier mt 21 Joseph Tacca à 44'10" 22 Jean Marie Goasmat à 45'03" 23 Desmet à 46'25" 24 Albert Goutal à 48'43" 25 Henri Massal mt 26 Pierre Baratin mt

CG 1 René Vietto 14h11'04" 2 Aldo Baito à 5'56" 3 Apo Lazaridès à 10'26" 4 Salvatore Crippa à 10'48"

Bonis de l'étape col d'Allos Albert Bourlon 1' Aldo Baito 30", col de Vars Salvatore Crippa 1' Aldo Baito 30", col d'Izoard René Vietto 1' Apo Lazaridès 30", arrivée René Vietto 1' Salvatore Crippa 30"

3 25-07 Briançon-Aix les Bains

263km 1 Jean Robic 9h55'26" 2 Lucien Teisseire à 6'50" 3 Pierre Brambilla à 14'23"

4 27-07 Aix les Bains-Dijon

294km 1 Adolfo Leoni 9h17'34" 2 Albert Van Schendel 3 Albert Bourlon

5 28-07 Dijon-Paris

354km 1 Adolfo Leoni 10h37'10" 2 André Brulé à 55" 3 Emile Baffert mt 4 Emile Rol à 1'32" 5 John Lambrichs mt 6 Apo Lazaridès à 3'31"

CG final

1 Apo LAZARIDES 44h31'42"

2 Jean ROBIC à 40'25"

3 René VIETTO à 41'14"

4 Lucien TEISSEIRE à 49'58"

5 Emile ROL à 52'07"

6 Aldo BAITO à 54'35"

7 Pierre BRAMBILLA à 57'28"

8 Diego MARABELLI à 1h23'53"

9 Salvatore CRIPPA

10 Auguste MALLET

11 Pierre COGAN

12 Henri MASSAL

13 Bernard GAUTHIER

14 Daniel THUAYRE

15 Edouard VAN DYCK

16 Adolfo LEONI

17 Jean Marie GOASMAT

18 Maurice DE MUER

19 Albert BOURLON

20 Pierre BARATIN

21 Marcel TIGER

22 John LAMBRICHS

23 César MARCELAK

24 Emile BAFFERT

25 Louis DEPREZ

26 Maurice DIOT

27 Alexandre PAWLISIAK

28 Albert DOLHATS

29 Albert VAN SCHENDEL

30 André BRULE

31 Pierre MOLINERIS

32 Jean DE GRIBALDY

33 Antoine BARTIN

34 Charles COUDRAIN

35 Eugène GALLIUSSI

36 Philippe MARTINEAU

37 Pierre MANCISIDOR

Partager cet article

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Courses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens