Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 12:03

Paris-Camembert, qui arrive à Vimoutiers, fait aujourd'hui figure de classique dans le paysage cycliste français. Pourtant, déjà à l'époque, celui qui le gagnait avait sa saison assurée, comme pour les Boucles de la Seine et le Critérium National en un jour (celui qui n'était pas toujours gagné par les mêmes personnes). Ces épreuves, même si Paris-Vimoutiers était international constituaient de petits championnats de France. Paris-Camembert avait en général lieu en début de semaine entre deux classiques et était souvent gagné par un homme qui ne l'avait pas courue le dimanche précédent.

Cette année encore, c'est le cas avec Gérard Moneyron. Son équipe est venue en force, elle est la seule dont le directeur sportif (Louis Caput) se soit déplacé. Au moment de conclure, le talentueux Jacky Botherel se trouve pris en tenaille entre quatre Mercier, Jean Pierre Genet, Jacques Cadiou, Daniel Proust et Gérard Moneyron. S'il réussit à prendre la deuxième place, parce qu'il est fort, il se fait tout de même manger tout crû.

Le vainqueur, Moneyron a à peine 23 ans, il, fait aussi de la piste, mais celle-ci ne permet p)as de vivre à un coureur talentueux mais moyen.

En tout cas, ce dernier se connait bien, puisqu'il ne se sent guère de taille à affronter Paris-Roubaix quand il se confie à Jacques bergère : "Je ne suis qu'une "petite cylindrée (1m70, 70 kilos); je ne suis pas Merckx!"

Après cet aparté il enchaîne : "Je sais très bien où s'arrêtent mes possibilités. J'avais préparé le "National" comme Paris-Vimoutiers. Il en sera de même pour les "Boucles de la Seine"."

Deux qualités à l'actif de Moneyron, il sait se surpasser, puisqu'il termine épuisé et aussi il se connait bien. Il empochera les Boucles de la Seine un peu plus tard dans la saison. Ce sera quasiment son chant du cygne. Il ne trouvera plus cet état de grâce qui lui aura permis de triompher dans deux des plus belles courses d'un jour du calendrier français.

A noter la présence de l'immense Patrick Sercu, là, pour préparer Paris-Roubaix lui.

 

 

13-04-1971

 

32° Paris-Camembert

 

 

253km 73 partants 33 classés

source L'Equipe

 

1 Gérard Moneyron (Mercier-Fagor) 5h59'

2 Jacques Botherel à 3'05"

3 Jacques Cadiou à 3'45"

4 Jean Pierre Genet à 7'02"

5 André Mollet à 7'05"

6 Patrick Sercu à 8'02"

7 Jean Pierre Danguillaume

8 Gilbert Bellone

9 Michel Périn

10 Ferdinand Julien

11 Daniel Ducreux

12 Jean Jourden

13 Georges Chappe à 8'10"

14 Daniel Proust à 8'35"

15 Pierre Gautier à 6'30"

16 Oliviero Morotti

17 Renzo Baldan

18 Régis Delépine

19 Pierre Martellozzo

20 Léon Paul Ménard

21 Erwin Thalmann

22 Jean Pierre Parenteau

23 François Coquery

24 Serge Bolley

25 Bernard Guyot

26 Bernard Labourdette

27 Jean Claude Theillière

28 Raymond Riotte

29 Francis Campaner

30 Jean Claude Daunat

31 Gérard Rochat à 15'10"

32 Jean Jacques Sanquer à 20'15"

33 Alain Bellouis à 24'30"

Partager cet article

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Courses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens