Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 18:06

MdS63.jpg

 

 

Léonard de Vinci n'a pas inventé les oreillettes...

mais il y a pensé...

 

Notre Léonard de Vinci à nous, c'est Georges Pagnoud qui en 1963 et en quelques lignes dessine les oreillettes. Il s'agit de l'avant Tour 1963 du Miroir des Sports où il met le tandem Magne-Poulidor au pied du mur. Mais laissons-lui la parole :

"... Quand le coureur sera téléguidé...

... Poulidor représente une force de la nature, athlétique, sain en un mot; mais s'il récupère bien, s'il se montre bon rouleur, excellent grimpeur, assez rapide au sprint, que de marques d'inattention ne manifeste-t-il pas en revanche ?

Ses amis prennent sa défense en ces termes :

- N'est-ce pas au directeur sportif d'avoir de la tête pour deux ? C'est à lui de penser! A lui aussi de répéter à son poulain les numéros des dossards qu'il se doit de contrôler à tous instants. Quant aux ordres d'attaque, ne doivent-ils pas émaner de la voiture directoriale ?

... A défaut d'avertisseur l'idéal ne consisterait-il pas à se munir d'un poste émetteur dont les ondes parviendraient directement à un coureur ?

Imaginez un haut-parleur miniature installé à la place du bidon :

"- Raymond, annoncerait le speaker Tonin, mettez-vous d'urgence sur le 52x16, et, dès que vous aurez franchi le pont, revenez sur le 52x13.

- Raymond! attention! le 123 se dégage de l'arrière. Accrochez-vous à sa roue quand il passera.

- Raymond! je pars au ravitaillement, mais ne vous préoccupez pas de moi. Brûlez-le. Démarrez immédiatement à la sortie de la zone délimitée. C'est un ordre! Suivez-le..."

Ce n'est là, pour le moment, qu'une vue de l'esprit.

Raymond Poulidor ne connaîtra sans doute pas lui-même l'époque des coureurs-robots, ainsi téléguidés, qui arrivera peut-être un jour, et c'est sans doute dommage pour lui..."

 

Vous allez peut-être croire que je recherche assez systématiquement l'insolite. Ce n'est pas le cas, mais je vais parfois aux sources, quand j'ai la chance de pouvoir le faire, et pas seulement aux compilations. Et l'insolite vient tout seul dans des articles qui ne lui sont pas réservés en plus. Je dis cela car je m'étonne un peu que ceux qui se sont penchés sur les cent Tours de France ne trouvent pas en cherchant ce que je trouve par hasard.

 

Dans ce même numéro, il y a tout de même 50 ans, on demande à Félix Lévitan ; "Peut-on penser que la télévision entraînera la modification de certains aspects du Tout à plus ou moins brève échéance ?" (et là le journaliste cite en exemple les horaires reculés vers 19 heures pour permettre aux travailleurs de pouvoir assister aux retransmissions en direct)

Félix Lévitan, co-directeur du Tour de répondre : "Pas question : les horaires du tour de France ne seront jamais calculés en fonction de la télévision, mais en fonction des exigences de la course, et plus encore des coureurs.

 

Enfin dernière remarque sur ce numéro, avez-vous remarqué son titre ? Les Tours, et aussi l'absence d'année. Je me suis demandé à quoi cela correspondait avant de réaliser que L'Equipe organisait aussi et en même temps le Tour de l'Avenir. C'était sa manière de militer pour la licence unique, alors que, pour la première fois, les Soviétiques allaient être enfin au départ du T.2. (écrit ainsi dans le titre de l'article).

           

Partager cet article

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens