Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 23:28

Trophée Cycliste de la Côte d'Azur

 

Toulon-Nice-Toulon

 

A cette époque, la province fourmillait d'épreuves de qualité bien oubliées aujourd'hui même par ceux qui écrivent ou ont écrit l'histoire du cyclisme. Le Trophée de la Côte d'Azur, couru cette année-là dans le sens Toulont-Nice-Toulon, est du nombre.

Ces épreuves que la patine du temps aurait du embellir et quelquefois magnifier n'existent plus dans la mémoire collective. Le temps passe, certes. Et puis il s'agit d'épreuves provinciales mais la grande explication n'est pas là. Le Trophée de la Côte d'Azur était organisé conjointement par Le Petit Var et Le Petit Niçois. Ces deux journaux ont disparu à la Libération comme tous les autres et avec eux leur mémoire. Et puis, surtout, la presse régionale s'est peu à peu complétement désintéressée du cyclisme et a cessé son soutien actif aux organisations. Le dernier exemple significatif étant la disparition du Grand Prix du Midi Libre.

 

Cette belle épreuve était internationale puisque les Italiens d'Italie et les immigrés étaient en nombre, accompagnés de quelques Marseillais ou assimilés et bien sur des inévitables Parisiens attirés par la Côte d'Azur comme par un aimant. Parmi les 140 engagés environ, Le Petit Var retient neuf noms qu'il estime susceptible de remporter son épreuve. On va voir qu'il ne s'agit pas de n'importe qui : Henri Puppo, Raoul Lesueur, Oreste Bernardoni, Fernand Fayolle, Vincent Salazard, Amédée Fournier, Jean Philip, Fabien Galateau et Gino Bartali.

Oui vous avez bien lu, Gino Bartali, tout jeune professionnel mais qui vient de remporter le récent Tour du Pays Basque, devait être là. Il sera forfait ainsi que son équipe Frejus, les autorité militaires ayant besoin de sa présence en Italie. Cette équipe avait belle allure avec entre autres le vainqueur du Critérium du Midi Antonio Negrini, Cesare Moretti et le racé Alfredo Bovet.

Par contre, venant eux aussi des Pays Basques par le train, Dante Gianello et Jo Neri, le futur Auvergnat, sont bien là. Notons que malgré leur talent, ils ne figurent pas au rang des favoris.

Revenons-y... Il y a d'abord Puppo, le Grassois, qui a enlevé le dimanche précédent le Critérium du Var et la première étape du Trophée de la Côte d'Azur en 1934. Autre favori, le blond Niçois Lesueur, qui n'a pas encore taté du demi-fond, a déjà remporté des étapes de ce Trophée. "Mickey" Bernardoni, le Tour de France Saint Rémois, est aussi un habitué puisque son nom figure au palmarès de l'épreuve. Il est en forme après un bon Tour de France et vient de terminer 3° au Critérium du Var. Fernand Fayolle, le "Maréchal" fait partie des coureurs populaires, il fait le Tour comme l'on dit. Venu de l'isère, il n'a jamais dominé le cyclisme azuréen dont il est pourtant un personnage incontournable. Sa place parmi les favoris relève de la sympathie plus que de la logique. Un peu isolés, les Parisiens, si l'on peut dire, Amédée Fournier et Vincent Salazard, devront être bigrement fort pour s'imposer. Ecumer les courses régionales n'est plus si facile à cause de la qualité de plus en plus grande des locaux. Restent les deux jeunes Toulonnais, Jean Philip qui a gagné sa sélection pour le Tour grâce à son début de saison mais qui depuis marque le pas et Fabien Galateau en progrès constants dont on attend un exploit.

Les autres ne sont ou ne seront pas n'importe qui. En début de mois, Alfred Weck, l'Alsacien de la Côte, a été remporté le Circuit des Villes d'Eaux d'Auvergne, une autre belle provinciale. Coureurs en devenir, l'Américain Joseph Magnani et l'Italien Fermo Camellini entendent bien faire briller les couleurs du Club Cyclo Touriste de Nice (A ce propos, leur coéquipier Amédée Rolland absent pour cause de service militaire a collecté une prime de 100 francs auprès de ses camarades du 141° régiment, et son frère Jean sera lui au départ)... Pour Antibes, Giordan Mayano, qui se tuera en 1937 dans cette course, et Dominique Zanti qui, après sa carrière exploitera une cave à Cairanne dans les Côtes du Rhône, seront de la partie. A l'Etoile Sportive de Cannes, outre Gianello et Jo Neri déjà cités, il y a encore le futur pistard Alvaro Giorgetti et Attilio Zanella. L'Alésien venant de Marseille Martini Clotaire, les Albertvillois Paul Giguet, future nounou de Louison Bobet dans ses Tours victorieux, et Charles Bouvet, le grimpeur de l'US Italienne de Nice Edoardo Molinar, les Marseillais Antoine Ciccione , Embarek Fliffel (père de Lucien) et la "Chèvre de l'Estaque" Troggi Nello, mais aussi les Azuréens Antoine Giauna, Pierre Pastorelli, Adelmo Filoni, Joseph Martino (autre futur stayer) seront de la fête.

Pour ne parler que de premières montes, on trouve encore un vainqueur du Tour de Suisse en la personne de Gaspard Rinaldi qui sort d'une suspension d'un an, Stefano Giuppone, un des meilleurs Italiens de la côte ou le sprinter Toulonnais Louis Gras en fin de carrière ou encore l'Aubagnais Isidore Montalban qui gagnera un jour un GP de la Victioire à Nice, ou enfin le modeste Suisse Eugène Gaille... Et je suis sur d'en oublier.

Plus anecdotique, le Grassois Ernest Zunino, spécialiste du prix des 4° catégorie dans les épreuves huppées est là tout comme le 3° catégorie Marseillais Vincent Rizzitelli qui aura chaperonné pendant de nombreuses années les jeunes pousses du Vélo Club de Saint Just.

Le plateau est de qualité, le parcours est grandiose (au moins pour les touristes). Les coureurs vont partir du Champ de Mars à Toulon pour arriver sur la promenade des Anglais à Nice. Le 4° Trophée Cycliste de la Côte d'Azur peut démarrer ou presque. Le vent étant favorable, on décide de retarder le départ d'une heure jusqu'à midi et demie donc pour lâcher une centaine de concurrents (99 exactement). Afin d'éviter autant que possible les rails de tramways et les embouteillages le départ réel est fixé à La Valette. Ils sont partis.

 

Salazard et Puppo attaquent dès Solliès Pont, pris en chasse par un Weck attentif. A Puget Ville, les deux hommes de tête ont 35 secondes d'avance sur Weck et 2 minutes 55 sur le peloton. Weck rejoindra les deux fuyards dans la petitre montée après Les Arcs et à Draguignan les trois compères ont 2'50" d'avance sur Gianello, Giorgetti, Pastorelli, Rinaldi et Fournier, 3'10" sur Martino et Dalmasso et 7'10" sur un gros peloton de 37 hommes. La côte de Bargemon change les positions. Au sommet Puppo et Weck ont lâché Salazard, derrière Fournier et Gianello ont lâché leurs compagnons. A Fayence, les deux leaders n'ont plus que 57" d'avance sur le trio Fournier, Gianello, Salazard. Gianello pousse une pointe et rejoint la tête, les deux autres suivent à 10 secondes.

Nous sommes au mois d'août, le temps est lourd, il fait chaud et soudain l'orage éclate dans la côte de Grasse. Les cinq descendent prudemment et se regroupent, puis Salazard est à nouveau lâché et Fournier crève, ils ne reviendront plus. Weck attaque un peu avant la Promenade des Anglais, Gianello réagit mais il ne reviendra pas. Puppo termine à 2', Salazard et Fournier à plus de 4, Rinaldi, Giguet, Dalmasso et les autres sont à 12 minutes et plus. La victoire finale devrait théoriquement se jouer entre les 5 premiers. Ils sont 60 à avoir terminé cette première étape.

 

Si les coureurs avaient du talent, les journalistes aussi, c'est Jean Heltey qui tient le stylo pour Le Petit Var. Je vais essayer de lui laisser la parole pour cette seconde étape qui aurait du être simple.

" Les Parisiens Salazard et Fournier sont navrés de leur mauvaise fin de course. Salazard a souffert beaucoup de la chaleur durant la première moitié de l'étape. Quant à Fournier, il résume ainsi la situation : " Je me sentais bien, mais voilà je perce dans une descente, et "elle était morte" pour moi. Sans cela, au sprint, je me l'envoyais dans la musette." "

" A midi et demi la foule devient plus dense sur la Promenade des Anglais où va être donné le signal de l'envolée et les jolies filles en pyjama et ce qui est plus agréable encore à voir en short quittent le sable doré pour venir assister au spectacle attrayant des prémisses d'une course cycliste. " (En quels termes galants ces choses là sont dites !)

" C'est ainsi qu'on me permettra de m'appesantir sur le cas de Puppo qui a perdu la course, vous allez savoir comment. En arrivant à Grasse, Puppo qui est là dans son fief, reçut de ses concitoyens de nombreuses marques de sympathie. Il reçut aussi des vivres pour bien finir le parcours. " Tiens, disaient les Grassois, prends ça cela te fera du bien. " Et Puppo prit ainsi des fruits, des biscuits et trois canettes de bière qu'il enfouit dans les poches de son maillot.

Et dans le trajet de Grasse à Vence, Puppo joua du clairon avec les canettes dont il absorba le contenu. Tant et si bien que tel un Bacchus qui serait revenu ici-bas à l'âge de la bicyclette, il connut les joies de la gaîté éthylique. Et voici notre Puppo qui a le vin – ou plutôt la bière – gai, de s'amuser comme une petite folle sur la route.

Et je te tape dans le dos de Weck et je te tire le vélo de Gianello par la selle, ce qui fait qu'au prochain virage Puppo s'évada de tout son long sur la route : Pendant ce temps Weck et Gianello filaient sur Nice. "

" Beauvallon, où Henri Desgrange abrite dans sa magnifique propriété les vacances de Charles Pélissier et de son épouse... "

" Au passage de Sainte Maxime on apprend que Weck a abandonné à Fréjus se disant malade et le public qui apprend cette nouvelle ne manque pas d'en manifester quelqu'étonnement. Il en est de même chez les suiveurs. "

Courant en tête tout le long de la journée, Oreste Bernardoni s'isole et l'emporte à toulon avec plus de 5 minutes d'avance sur le Parisien Salazard, Dalmasso et Fournier. Après l'abandon de Weck et Puppo, Gianello triomphe dans ce Toulon-Nice-Toulon.

  

1° étape Toulon-Nice 194km 99 partants 60 classés

1 Alfred Weck 5h26'02"

2 Dante Gianello à 9"

3 Henri Puppo à 2'18"

4 Vincent Salazard à 4'43"

5 Amédée Fournier

6 Gaspard Rinaldi à 12'18"

7 Paul Giguet à 12'21"

8 Jacques Dalmasso

9 Clotaire Martini

10 Charles Bouvet à 18'21"

11 Fernand Fayolle

12 Joseph Adami

13 Adelmo Filoni

14 Jean Laugero

15 Gaétan Février à 20'04"

16 Hubert Barbaroux

17 Roger Squarcini

18 Lazare Verzelli

19 Louis Laugero

20 Louis Gras à 22'04"

21 Louis Scalbi

22 Jean Rolland

23 Florent Dall'Osto

24 Oreste Bernardoni

25 Sylvio Olmo

26 Antoine Lucchi

27 Marius Mazzi

28 Nello Troggi à 23'58"

29 Roméo Segretti

30 Martino Borella à 29'07"

31 Antoine Ciccione à 30'08"

32 Fernand Marzini

33 Victorin Richerme

34 Pierre Lamponi

35ea Jean Michelin

        Embarek Fliffel

        Fermo Camellini

38 Marcel Monteau à 30'23"

39 Eugène Del Bravo à 32'03"

40 Joseph Magnani à 33'02"

41 Alphonse Van Looy

42ea Emilio Croesi

        Joseph Magliano

        Antoine Gallo

        Vincent Rizzitelli

        Paulin Lanteri

47 Léonard Sorzano à 38'15"

48 Jean Luchetti

49 Jean Dolla à 39'43"

50 Etienne Acquarone à 39'46"

51 Giovanni Moncelli à 41'58"

52 René Libra

53 Marius Besson à 50'12"

54 Antoine Fulgenzi

55 Maxime Gorlier

56 Ange Scatena

57 André Viale

58 Ernest Zunino à 50'25"

59 Fernand Debats à 57'41"

60 Isidore Montalban mt



2° étape Nice-Toulon 164km 55 classés

1 Oreste Bernardoni 4h42'30"

2 Vincent Salazard à 4'55"

3 Jacques Dalmasso

4 Amédée Fournier

5 Louis Gras

6 Marius Mazzi

7 Paul Giguet

8 Dante Gianello à 5'

9 Clotaire Martini à 8'55"

10 Gaspard Rinaldi à 9'

11 Charles Bouvet à 10'35"

12 Nello Troggi à 13'55"

13 Vincent Rizzitelli

14 Romeo Segretti 15'40"

15 Embarek Fliffel

16 Jean Michelin

17 Roger Squarcini

18 Florent Dall'Osto

19 Fernand Fayolle

20 Giovanni Moncelli

21 Gaétan Février à 16'08"

22 Antoine Ciccione

23 Fernand Marzini

24 Louis Scalbi à 28'35"

25 Victorin Richerme

26 Léonard Sorzana

27ea Joseph Adami

        Pierre Lamponi

        Eugène Del Bravo

        Jean Laugero

        André Viale

        Adelmo Filoni

        Antoine Lucchi

        Isidore Montalban

35 Marcel Monteau à 28'57"

36 Silvio Olmo à 29'10"

37 Fernand Debats à 31'

38 Maxime Gorlier

39 Jean Dolla à 32'55"

40 Fermo Camellini

41 Martino Borella à 34'48"

42 Paulin Lanteri à 41'32"

43 Emilio Croesi

44 Antoine Gallo

45ea Marcel Pujol

        Ernest Zunino

        Joseph Magliano

48 Marcel Besson à 45'03"

49 Jean Rolland

50 Joseph Magnani

51 Jean Luchetti à 50'20"

52 Louis Laugero

53 Ange Scatena à 50'25"

54 Antoine Fulgenzi à 51'05"

55 Alphonse Van Looy à 52'10"

 

CG final

1 Dante GIANELLO 10h13'41"

2 Vincent SALAZARD à 4'29"
3 Amédée FOURNIER mt
4 Jacques DALMASSO à 12'06"
5 Paul GIGUET mt
6 Gaspard RINALDI à 16'09"
7 Oreste BERNARDONI à 16'55"
8 Louis GRAS à 21'50"
9 Marius MAZZI mt
10 Clotaire MARTINI à 21'55"
11 Charles BOUVET à 23'35"
12 Fernand FAYOLLE à 28'40"
13 Roger SQUARCINI à 30'19"
14 Gaétan FEVRIER à 31'07"
15 Florent DALL'OSTO à 32'35"
16 Nello TROGGI à 32'56"
17 Romeo SEGRETTI à 34'41"
18 Embarek FLIFFEL à 39'38"
19 Jean MICHELIN mt
20 Antoine CICCIONE à 40'26"
21 Fernand MARZINI mt
22 Jean LAUGERO à 41'35"
23 Adelmo FILONI mt
24 Joseph ADAMI mt
25 Vincent RIZZITELLI à 41'48"
26 Louis SCALBI à 45'30"
27 Antoine LUCCHI mt
28 Silvio OLMO à 46'05"
29 Giovanni MONCELLI à 52'29"
30 Victorin RICHERME à 52'33"
31 Pierre LAMPONI mt
32 Marcel MONTEAU à 54'11"
33 Eugène DEL BRAVO à 56'21"
34 Fermo CAMELLINI à 57'23"
35 Martino BORELLA à 58'46"
36 Léonard SORZANA à 1h01'41"
37 Jean ROLLAND à 1h01'48"
38 Louis LAUGERO à 1h05'04"
39 Jean DOLLA à 1h07'59"
40 Paulin LANTERI à 1h09'25"
41 Joseph MAGLIANO mt
42 Antoine GALLO mt
43 Emilio CROESI mt
44 Joseph MAGNANI à 1h13'04"
45 André VIALE à 1h13'38"
46 Maxime GORLIER à 1h16'03"
47 Alphonse VAN LOOY à 1h20'03"
48 Isidore MONTALBAN à 1h21'07"
49 Jean LUCCHETTI à 1h23'26"
50 Fernand DEBATS à 1h24'32"
51 Ange SCATENA à 1h25'02"
52 Marcel PUJOL à 1h26'25"
53 Ernest ZUNINO à 1h26'48"
54 Marius BESSON à 1h30'06"
55 Antoine FULGENZI à 1h36'08"

Florent DALL'OSTO 15ème mis hors course (source Bulletin de l'UVF)

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Presse
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 17:42

Je ne dois pas être le seul à avoir oublié ce Grand Prix Salvarani. Un essai de classique disputé en Belgique deux jours seulement après Paris-Roubaix, une seule édition, un vainqueur tellement prestigieux que cette victoire passera inaperçue dans son immense palmarès. Voilà réunis ou presque tous les ingrédients pour que ce Grand Prix n'ait pas laissé de traces dans les mémoires.

On peut seulement ajouter que le mécène organisateur est un sponsor italien qui ne fait pas parti de la grande famille des organisateurs de courses cyclistes.

 

Le signor Luigi Salvarani, grand fabriquant de cuisines en Italie, a peut-être sous contrat le meilleur coureur du monde en la personne de Felice Gimondi qui a réalisé une saison 1966 exceptionnelle. Paris-Roubaix, Paris-Bruxelles et le Tour de Lombardie, excusez du peu, après le Tour de l'Avenir en 1964 et le Tour de France en 1965. Avec cette course, son patron veut aussi laisser un nom dans le cyclisme international.

 

Certes Jacques Anquetil n'a pas plié, mais il ne ressent pas le besoin d'affirmer encore et encore sa suprématie, certes Rik Van Looy a encore sa volonté de jeune homme, mais le cyclisme italien tient là son nouveau héros qui n'a pas encore abdiqué devant le nouveau venu, Eddy Merckx, dont les qualités sont déjà connues, mais dont on se sait pas encore qu'il est un boulimique de la victoire.

 

La date n'est peut-être pas bien choisie deux jours après Paris-Roubaix comme le laisse entendre son directeur sportif Luciano Pezzi. Mais enfin, la course a lieu en Belgique (du côté de Bruxelles), pays des classiques de printemps et si elle devient pérenne, elle gagnera peut-être sa place au calendrier des épreuves incontournables du circuit international.

Pourtant les héros sont fatigués et les meilleures montes Salvarani, Gimondi, Zandegu et consorts rentrent à la maison sans passer par la case départ. L'optimisme ne règne pas et on s'attend à voir un duel de seconds couteaux. Gaston Plaud, par exemple, a laissé la voiture de directeur sportif à Pino Cerami.

 

Et pourtant, si Merckx ne l'avait pas emporté brillamment, disons que pour lui une de plus ou de moins ça ne compte pas, la victoire ne serait pas comptabilisée à sa juste place dans le palmarès du coureur concerné.

 

La course fut limpide, Merckx voulait gagner, mais que ne voulait-il pas gagner ?

Après les premières escarmouches habituelles, c'est un Salvarani, Italo Zilioli qui plaça une mine dans une côte pavée. Eddy Merckx, Noël Van Clooster, Ferdinand Bracke et Rik Van Looy lui répondirent rejoignant très vite les trois hommes de tête (Michel Jacquemin, Robert Lelangue et Jan Boonen) et semant la panique dans le peloton. Jan Janssen, le vainqueur de Paris-Roubaix, était à la dérive tandis que Tom Simpson, déchaîné et jaloux de ses prérogatives ramenait une trentaine d'hommes sur ses coéquipiers Bracke et Merckx. Comprenne qui pourra ! Flanqué de Willy Monty, Adriano Durante (autre Salvarani) et Jan Boonen, le Britannique repartait de plus belle. Les échappés possédaient 1'15" d'avance au pied de la côte d'Alsemberg longue de 700 m. C'est là qu'en moins de 10 km Merckx montra sa force et rejoignit la tête. Il s'isola ensuite dans la montée de Beersel pour triompher détaché à Uccle, presque dans son jardin.

 

Belle course, beau vainqueur mais unique édition, aujourd'hui bien oubliée...

 

L'Equipe donne 38 arrivants que je vous livre ci-dessous

 

Michel Dargenton me fait l'amitié, après avoir consulté "Les Sports" de me signaler que la course avait 151 partants. D'autre part, le résultat homologué remplace le 21° Herman Vrancken par Herman Decan. Il sera difficile de savoir qui s'est trompé.

 

Grand Prix Salvarani

202km sur Asse-Uccle

1 Eddy Merckx (Peugeot-BP) 5h12'30"

2 Willy Monty à 31"

3 Tom Simpson, à 35"

4 Adriano Durante à 49"

5 Jan Boonen à 1'15"

6 Daniel Van Ryckeghem à 1'25"

7 Noël Van Clooster

8 Gerben Karstens

9 Théo Mertens

10 Evert Dolman

11 Willy Van Neste

12 Victor Van Schil

13 Henri De Wolf

14 Barry Hoban

15 Italo Zilioli

16 Bruno Janssens

17 Michel Jacquemin

18 Bart Zoet

19 Rik Van Looy

20 Emile Bodart

21 Herman Vrancken

22 Jacques Cadiou

23 Bas Maliepaart

24 Walter Boucquet

25 Jean Claude Lebaube

26 Robert Lelangue

27 Ferdinand Bracke à 1'35"

28 Noël Depauw à 2'50"

29 Consant Jongen à 2'53"

30 Huub Harings à 2'55"

31 Alfons De Bal à 3'05"

32 Cees Snepvangers à 3'15"

33 Roland Van de Rijse

34 Albert Hitchen à 3'20"

35 Julien Stevens à 3'50"

36 Roger Blockx

37 Roger Baguet à 4'40"

38 Roger Cooreman à 10

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Courses
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 11:50

dauphiné 55 Bobet embrasse sa femme

Après sa victoire Louison Bobet embrasse son épouse             photo Dauphiné Libéré

 

Le Dauphiné Libéré prend fin le dimanche 19 juin 1955 par la victoire de Louison Bobet et plus globalement par le triomphe de l'équipe Mercier (6 victoires pour 9 possibles plus le classement par points et évidemment le classement par équipes) dirigée par Antonin Magne. Il s'est déroulé toute la semaine par beau temps sauf pour cette dernière étape courue quasi intégralement sous la pluie d'Avignon à Grenoble.

C'est un homme solide, un dur au mal, qui l'emporte à Grenoble en la personne du local Bernard Gauthier qui a battu au sprint le revenant Lucien Teisseire.

Les Mercier sont tellement sûrs d'eux que c'est Bernard Gauthier qui a l'autorisation d'attaquer. Il flingue une première fois en compagnie du régional Tabarini (qui doit être René, son frère Roger gagnant ce même jour à Bourg d'Oisans) et de Decaux dans la côte de Saint Lattier (km 176). Il récidive, avec plus de bonheur, avant Saint Marcellin (km 188) avec les belges Denys et Baele et Llorca. La messe est dite, même si les deux Terrot dans 2 équipes différentes sur ce Dauphiné Lucien Teisseire et Angelo Colinelli se joignent à la fête. Bernard Gauthier est trop fort et il a trop envie de triompher en arivant chez lui.

 

Le nom de Louison Bobet au palmarès rehausse le prestige d'une épreuve si besoin était. Georges Cazeneuve remercie d'ailleurs Louison Bobet de sa victoire : " Merci d'avoir auréolé notre course de tout votre prestige. Vous avez lutté jusqu'au bout, vous êtes allés à la limite de vos possibilités. Vous avez voulu cette victoire, vous l'avez remportée avec un panache encore jamais atteint encore pour la renommée toujours plus grande de l'épreuve qui nous est chère et dont le succès populaire, sans cesse accru, est absolument bouleversant. "

J'aime ce style exagéré, propre à nous donner du rêve plus que du réel. L'amour du cyclisme, le notre, vient de là. Personne n'était vraiment dupe, mais personne non plus n'avait envie d'entendre autre chose. Les journalistes, à l'époque, parce qu'ils connaissaient leur français, savaient transcender la réalité pour en faire de la légende.

 

 

8 Avignon-Grenoble 250km

 

DL55 Bernard Gauthier s'impose

Le sprint de Bernard Gauthier               photo Dauphiné Libéré

 

1 Bernard Gauthier 6h49'12"

2 Lucien Teisseire

3 Henri Denys

4 Michel Llorca

5 Maurice Baele

6 Angelo Colinelli

7 Roger Declercq à 3'

8 Piere Ruby

9 Théo Brunswyck

10 Yvan Corbusier

11 Richard Van Genechten

12 Robert Maitland

13 Alfred Tonello

14 René Fournier

15 Raymond Poncet

16 Marcel Demulder

17 Joseph Planckaert

18 Roger Chaussabel

19 Vincent Vitetta

20 Claude Colette

21 Antonin Rolland

22 René Desmet

23 Jean Bobet

24 René Privat

25 Louis Bisiliat

26 Jean Jacques Wisinski

27 Pierre Polo

28 Tino Sabbadini

29 Maceau Cocquerel

30 Armand Baeyens

31 Maurice Lampré

32 Louison Bobet

33 Roger Walkowiak

34 Jacques Anquetil

35 René Piu

36 Georges Decaux

37 Georges Meunier

38 Gaston Dupuy

39 Franco Franchi

40 Francis Pipelin

41 Louis Barès

42 Roger Buchonnet

43 Raymond Hoorelbeke

44 René Van Meenen

45 Jean Vliegen

46 Ferdinand Devèze

47 René Faure

48 Yvon Ramella

49 René Tabarini

non partant Francis Anastasi

abandons John Beasley Valerio Bonini (pourquoi annoncé Raymond un peu partout ?)

 

Classement général  final

 

1 Louison BOBET 49h40'01"

2 Roger WALKOWIAK à 9'55"

3 Marcel DEMULDER à 12'46"

4 René PRIVAT à 17'13"

5 Antonin ROLLAND à 18'32"

6 Jean VLIEGEN à 19'36"

7 Georges MEUNIER à 21'25"

8 Jean BOBET à 23'36"

9 Maurice LAMPRE à 29'20"

10 Vincent VITETTA à 29'41"

11 Théo BRUNSWYCK à 35'49"

12 Claude COLETTE à 36'49"

13 Bernard GAUTHIER à 44'02"

14 Maurice BAELE à 44'51"

15 Jacques ANQUETIL à 45'35"

16 Marceau COCQUEREL à 46'40"

17 Yvan CORBUSIER à 47'17"

18 Joseph PLANCKAERT à 47'34"

19 Lucien TEISSEIRE à 51'45"

20 Raymond PONCET à 58'

21 Roger BUCHONNET à 58'20"

22 Francis PIPELIN à 58'58"

23 Richard VAN GENECHTEN à 59'10"

24 Michel LLORCA à 1h01'32"

25 Alfred TONELLO à 1h02'17"

26 René DESMET à 1h03'18"

27 Pierre POLO à 1h03'23"

28 Raymond HOORELBEKE à 1h06'14"

29 Henri DENYS à 1h09'06"

30 Louis BISILIAT à 1h11'16"

31 Franco FRANCHI à 1h11'31"

32 Armand BAEYENS à 1h11'58"

33 Georges DECAUX à 1h16'36"

34 Angelo COLINELLI à 1h17'36"

35 Jean Jacques WISINSKI à 1h20'22"

36 Pierre RUBY à 1h21'52"

37 Louis BARES à 1h27'20"

38 Ferdinand DEVEZE à 1h31'13"

39 Robert MAITLAND à 1h33'

40 René FOURNIER à 1h33'07"

41 Roger DECLERCQ à 1h35'52"

42 Gaston DUPUY à 1h38'20"

43 René VAN MEENEN à 1h41'38"

44 René TABARINI à 1h52'10"

45 René FAURE à 2h20'41"

46 Roger CHAUSSABEL à 2h20'45"

47 Tino SABBADINI à 2h20'56"

48 René PIU à 2h30'57"

49 Yvon RAMELLA à 2h31'05"

 

Points DL55 René Privat félicité par la chanteuse Angel Lynel1 René Privat 106 2 Roger Walkowiak 139 3 Marcel Demulder 153 4 Louison Bobet 154 5 Maurice Lampré 163 6 Bernard Gauthier 166 7 Antonin Rolland 174 8 Georges Meunier 187 9 Pierre Ruby 212 10 Jean Vliegen 213 11 Jean Bobet 214 12 Théo Brunswick 225 13 Joseph Planckaert 228 14ea Lucien Teisseire et Vincent Vitetta 240 16 Henri Denys 246 17ea Alfred Tonello et Richard Van Genechten 249 19 Maurice Baele 251 20 Yvan Corbusier 262

 

 

 

 

 

 

 

 

 

René Privat félicité Ange Lynel             photo DL

 

Equipes 1 Mercier 149h08'59" 2 Belgique 149h56'02" 3 Gitane 150h22'37" 4 Alcyon 150h35'33" 5 Internationale 151h05'38" 6 Géminiani 151h07'14" 7 Terrot 151h14'09" 8 Rochet 151h14'55" 9 Alpes Dauphiné 151h56'29"

 

Montagne 1 Maurice Lampré

 

DL55 Maurice Lampré fait son tour d'honneur

Maurice Lampré fait son tour d'honneur          photo DL 

 

Autres résultats régionaux

 

19-06-1955 GP de Bourg d'Oisans

34 partants

1 Roger Tabarini (UC Grenoble) bic Reine Star 2 Collomb 3 Moscatelli 4 Foroni 5 Borel 6 Germain 7 Cret 8 Jacquin 9 Carnazi 10 Antoine Motanian 11 Rutigliano 12 M Aznaguian 13 Roux 14 Difant 15 Bonato 16 Moulin 17 Mondoza 18 Chiodo 19 Leblanc 20 Lacroix 21 Santimaria 22 Berthelen 23 C Aznaguian 24 Conte 25 Besson 26 Ottaviano 27 Tchatalian

 

19-06-1955 Crest

130km

1 André Lamande (US Crest) 3h27'20" 2 Seignobos (UC Valence) à 1'04" 3 Vallayer (AC Annonay) à 2'52" 4 Bianchi (AC Orange) à 4'31" 5 Grangier (Valence) à 5'30" 6 Ghio (VC Vienne) à 6'22" 7 Rocca (Pédale Gapençaise) à 8'08" 8 Missine (Pédale Gapençaise) à 10'30" 9 Arnaud (VC Vienne) à 10'51" 10 Cruz (VC Gap) 11 Yepez (VC Saint Rambert) à 12'55" 12 Del Sarto (UC Valence) à 15'58" 13 Evesque (VC Vienne) à 16'03" 14 Favoullet (UC Valence) à 16'52" 15 Chanas (US Crest) à 20'28" 16 Vialete (UC Valence) 17 Philiberto (AC Orange) à 20'52"

 

19-06-1955 4ème Grand Prix de la Ville de Fontaine

72 partants

1 Ciprelli (UC Grenoble) bic Libéria 3h05' 2 Guerre (UCG) 3 Novak (VC Murois) 4 Mouginot (UCG) 5 Arnoult 6 Pagès 7 Baillotti 8 Ferrafiat 9 Rouchon 10 Culaud 11 Sandri 12 Germain 13 Ordacière 14 Marcelin 15 Sigaud 16 Caussio 17 Borginod 18 Romano 19 Faure 20 Grand 21 Jean Faure 22 Canet 23 Cotte 24 Tetu 25 Cretin 26 Nobile 27 Truchet 28 Correno 29 Gonzalès 30 Chion

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Presse
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 21:47

En 1934, les courses cyclistes sont plus nombreuses dans chaque département qui a ses propres champions. Celui de la Vienne n'échappe pas à la règle.

 

 

18-02 Championnat de la Vienne de cyclo-cross à Poitiers

1 J P BONVALET 2 M BLANCHARD 3 P DAVIAUD

 

1-04 Prix d'Ouverture à Couhé

1 Xavier GAUDIN 2 Joseph GABORIAU 3 R METAIS

 

2-04 Prix Chiari à Châtellerault

1 Maurice ORIGNE 2 G BIOTTEAU 3 M CHAMPALOUX

 

15-04 Prix Genius à Poitiers

1 J MICHAUD 2 M CHAPELAIN 3 J P BONVALLET

 

22-04 Brevet Routier des 50km – Poitiers-Chauvigny-Poitiers

1 Henri TEXEREAU 2 J P BONVALET 3 M CHAPELAIN

 

29-04 Circuit Renaudin à Châtellerault

1 I RICHARD 2 J LE MOING 3 M HILAIRE

 

29-04 Circuit des Trois Bourdons à Poitiers

1 R BIDAULT 2 R BERGER 3 Maurice CLOCHARD

 

6-05 Prix du Rond Point à Châtellerault

1 J P BONVALLET 2 M DADILLON 3 Henri TEXEREAU

 

10-05 Prix Théo Sutter à Châtellerault

1 René DEGUAI 2 R BIDAULT 3 Henri TEXEREAU

 

17-05 Championnat d'Académie sur route à Poitiers

1 J MICHAUD 2 R PETIGNY 3 P GIRARDOT

 

20-05 Challenge Marcel Dubois à Châtellerault

1 VC Tours 2 Pédale Angoulême 3 CA Poitevin

 

27-05 Prix Helyett – Châtellerault-Poitiers Lussac-Châtellerault

1 André DUMONT 2 J P BONVALET 3 M MORAND

 

3-06 Prix Charles Robichon à Couhé Vérac

1 A MORILLON 2 A LACROIX 3 C POILBLANC

 

10-06 Prix Minault à Ligugé

1 Henri TEXEREAU 2 A MORILLON 3 Jean DEMAY

 

17-06 Prix du Café du Faubourg à Châtellerault

1 R BIDAUT 2 René DEGUAI 3 A GRESSIER

 

24-06 Prix Dentol à Poitiers

1 A MISTRRETTA 2 Maurice ORIGNE 3 G VAN HALLEWYN

 

1-07 Poitiers-Saumur-Poitiers

210km

1 Lucien WEISS 6h55' 2 André GODINAT 3 Roger PARIOLLEAU 4 Léon LE CALVEZ 5 André GAILLOT 6 MOULLON ? 7 NEDELLEC

 

8-07 Châtellerault

25km clm

1 P BERTRAND 2 Maurice ORIGNE 3 R GAILLARD

 

8-07 Prix Printania – Châtellerault-Champigny-Poitiers-Châtellerault

1 Xavier GAUDIN 2 A MISTRETTA 3 P ABONNEAU

 

15-07 Championnat de fond de la Vienne – Poitiers-Parthenay-Poitiers

1 Maurice ORIGNE 2 J CAILLEBAULT 3 M DADILLON

 

22-07 Circuit de la Vienne à Châtellerault

1 Jean Baptiste INTCEGARAY 2 Maurice CLOCHARD 3 Fernand CORNEZ

 

29-07 Prix Gibbs à Poitiers

1 M CHAPELAIN 2 G VAN HALLEWYN 3 L BOUCHET

 

5-08 Prix de la Pédale et Prix Gibbs à Châtellerault

1 René DEGUAI 2 R BIDAULT 3 G VAN HALLEWYN

 

19-08 Prix Genius à Couhé

1 M DADILLON 2 E SAVARY 3 G POIBLANC

 

19-08 Prix Scandilon à Ligugé

 

26-08 Prix du Café du Progrès à Châtellerault

1 O ROGEON 2 A PINTARD 3 Maurice ORIGNE

 

2-09 Prix du Boulevard d'Estrées à Châtellerault

1 Xavier GAUDIN 2 René DEGUAI 3 M CHAPELAIN

 

16-09 Prix des Cheminots à Poitiers

1 R BIENVENU 2 M DADILLON 3 J CAILLEBAULT

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Cyclisme
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 20:45

Circuit-de-la-sarthe-1976.jpg

 

Après avoir remporté l'étape contre la montre, Bernard Hinault remporte pour la seconde fois le Circuit de la Sarthe open. Cette belle épreuve a été une des pionnières en France en matière d'open. Elle permettait la confrontation, en général, de nos jeunes professionnels avec les amateurs de l'Est qui dominaient alors le cyclisme international.

En voici le classement général complet

 

Etapes

1 Brette les Pins-Brette les Pins 101km

1 Jean Louis Danguillaume 2h32'45"

2 Yvon Bertin

3 André Gevers

4 Bernard Hinault

5 Wojciek Matusiak

 

2 Brette les Pins-Mamers 180km

1 Régis Delépine 4h56'57"

2 Jean Louis Danguillaume

3 Pierre Sonnet

4 Yvon Bertin

5 Wojciek Matusiak

CG 1 Jean Louis Danguillaume

 

3a Mamers-La Ferté Bernard 31km clm

1 Bernard Hinault 42'33"

2 Tadeusz Mitnik à 15"

3 André Gevers à 27"

4 Yves Hézard à 28"

5 Yvon Bertrin à 1'23"

CG 1 Bernard Hinault

 

3b La Ferté Bernard-Coulaines 151km

1 André Gevers 4h01'09"

2 Yvon Bertin à 12"

3 Rachel Dard

4 Jean Louis Danguillaume

5 Alain Bernard

CG 1 Bernard Hinault

 

4 Coulaines-Le Mans 180km

1 Régis Delépine 5h09'28"

2 Jean Louis Danguillaume

3 Jean François Pescheux

4 Yvon Bertin

5 Janusz Kowalski

 

classement général final

1 Bernard HINAULT 17h34'06"

2 Yves HEZARD à 28"

3 Yvon BERTIN à 1'23"

4 André GEVERS (Nl) à 1'31"

5 Bernardo ALFONSEL (E) à 1'55"

6 Wojciek MATUSIAK (Pol) à 2'29"

7 Jean Louis DANGUILLAUME à 2'42"

8 Tadeusz MITNIK (Pol) à 3'20"

9 Rafael LADRON DE GUEVARA (E) à 3'32"

10 Mieczyslaw NOWIKI (Pol) à 4'39"

11 Eugène PLET à 4'40"

12 Roger LEGEAY à 4'41"

13 Ivan POPOV (Bulg) à 4'51"

14 Stanislaw SZODA (Pol) à 4'57"

15 Alain MESLET à 5'18"

16 Taseusz ZAWADA (Pol) à 5'32"

17 Hubert ARBES à 5'54"

 18 Nentcho STAYKOV (Bulg) à 5'19"

19 Janusz KOWALSKI (Pol) à 6'46"

20 José Luis ENDEFAQUE (E) à 7'22"

21 Juan José MORAL (E) à 7'38"

22 Henri Paul FIN à 7'46"

23 Jean Luc VANDENBROUCKE (B) à 8'01"

24 Stoyan BOBEROV (Bulg) à 8'16"

25 Régis DELEPINE à 8'40"

26 Serge AUBEY à 8'58"

27 Pierre SONNET (B) à 9'04"

28 André CORBEAU à 9'07"

29 G FORTUNOV (Bulg) à 9'46"

30 Bernard QUILFEN à 10'10"

31 Joël HAUVIEUX à 11'08"

32 Jean Claude MEUNIER à 11'09"

33 Bernard OSMONT à 11'47"

34 Jean François PESCHEUX à 12'11"

35 Robet MINTKIEWICZ à 12'14"

36 STOYOK (Bulg) à 12'53"

37 Patrick CLUZAUD à 13'27"

38 Pierre Raymond VILLEMIANE à 17'29"

39 Alain CIGANA à 17''49"

40 Alain BERNARD à 18'14"

41 Rachel DARD à 19'23"

42 PORTANIER (GB) à 19'39"

43 Javier CEDENA (E) à 22'37"

44 Alan CLARKE (GB) à 23'27"

45 Alain MEUNIER à 23'32"

46 Miroslaw HAJDA (Tchéc) à 26'07"

47 René HABEAUX (B) à 32'30"

48 Martin MARTINOV (Bulg) à 36'05"

49 Mario WITTENBERG (B) à 38'02"

50 José Antonio POMAR (E) à 39'17"

51 John SARGENT (GB) à 1h03'37"

52 Gilbert BISCHOFF (CH) à 1h13'26"

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Courses
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 13:51

je ne connaissais pas Eric Bibb avant de le voir ainsi qu'Amar Sunday aux Nuits du Blues de Cabannes. Ce soir là, nous jouant et chantant son nouvel album, il avait été plus que bon. Le public ne s'y était pas trompé et mon épouse me faisait remarquer que les autres années les gens s'en allaient nombreux à partir de minuit et demi et là ils restaient comme hypnotisés par la magie de la voix et de la guitare d'Eric Bibb.

 

J'ai voulu en savoir plus et j'ai acheté Booker's Guitar qui est pour moi toutes musiques confondues l'album de l'année (pour ce que je connais). On y entend un homme qu sommet de son art. C'est déjà un album classique et intemporel qui fera la joie des amateurs. Assurément, cela vaut mieux que cela, même si on ne l'entendra pas sur nos radios nationales.

 

Erich Bibb, dans cet album dépouillé et si riche, sait qu'il est tout simplement très bon. Il n'y a pas besoin de saturer le son. Quelqu'un qui écouterait cette musique sans savoir qu'elle vient de sortir ne serait pas capable de dire de quand elle date tellement elle s'inscrit dans le blues le plus profond.

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Musique
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 09:57

Le Verminck à Marseille n'a eu que deux éditions, mais quelles éditions puisqu'on venait de toute la région pour y participer. Il se terminait sur la piste des Trois Lucs et ouvrait la saison des toutes catés à Marseille.

Le premier vainqueur, le sympathique Martini Clotaire (on disait Martini Clotaire et jamais Clotaire Martini, c'est ainsi), sera une vedette marseillaise avant d'émigrer dans le Gard, Tandis que son successeur, Jean Philip aura une brève carrière mais participera tout de même au Tour 1935.

 

22-04-1934Grand Prix Verminck à Marseille

160km 100 partants

1 Clotaire MARTINI (Pédale Marseillaise) bic Tendil 4h30'15" 2 Marcel MIHIERE (VC Estaquéen) à 2'45" 3 Paul BIANCHI (ES Cannes) à 4'25" 4 Francis POURCELLY (ESC) 1° 3° à 10m 5 Yvan LOUCHE (AVC Aixois) à 5' 6 Walter FANTINI à 6'55" 7 Lucien DEJEAN 1° 4° 8 Benoit FAURE à 6'56" 9 Marius HERMITTE à 10m 10 Decimo BETTINI 11 Edmond SIGNORET 12 Thomas MANIGLIO 13 Oreste BERNARDONI 14 Henri FERRI 15 Louis AIMAR 16 Sylvio OLMO 17 Joseph DI MAIO 18 Adolphe FERRIGNO 19 René RINAUDO 20 Fernand FIDANI 2° 4° 21 Raphaël BRACCINI 22 Antoine CHIAVARELLA 23 Raymond HUMBERT (USTM) 24 André GUERDOUX 4° 25 Charles MANDRILLE 4° 26 Nello TROGGI 27 Paul PETIT 28 Jean ARNAUD 4° 29 Oswald ORTIS 1° déb 30 Louis PEGLION 31 Marius INNOCENTI 32 Fernand MARTINET 33 Clément BISTAGNE 34 Maurice BONNET 35 Jean LUCE 36 Trino YELAMOS 37 François ROMERO (VCE) déb 38 Joseph MIRALIS 39 Xavier ULYSSE 40 Fernand MARZINI 41 Barthélémy MICHELINO 42 François GARRE 43 Marino MASI 44 Ferdinand SEGHEZZA 45 Charles ROTA déb 46 Paul FAUCON 47 François MARTINEZ (VCSA) 48 Paul VERBON déb 49 François ROMERO (VCBN) 50 BAGIAGIAN 51 CASABAN

 

30 ans plus tard Adolphe Ferrigno fréquentera encore les pelotons indés des toutes catés.

 

28-04-1935Grand Prix Verminck à Marseille

170km

1 Jean PHILLIP (Pédale du Las) bic Tendil-Wolber 4h20' 2 Henri PUPPO (Grasse) à 1' 3 Nello TROGGI (SS Italienne) 4 Fernand RIPERT (SA) 5 Dante GIANELLO (ES Cannes) 6 Louis TEISSEIRE (VC Azuréen) 7 Alvaro GIORGETTI (VCA) 8 Jacques BODINO (VCA) 9 Isidore MONTALBAN (VC Aubagne) 1° 3° 10 Jean BONNET (Pédale Marseillaise) 1° 4° bic Tendil-Wolber 11 Marcel LESINI (VM) 12 Yvan LOUCHE (AVA Marseille) 13 Aldo ALAIS (Stade Avignonnais) 14 Marcel LUTTRINGER (Vélo Marseillais) 15 Antoine CHIAVARELLA (Saint Henri Sports) 16 Victorin RICHERME (VS Toulon) 17 Fernand DEBATS (VC Saint Just) 18 Jean SCARONE (Pédale du Las) 19 Fernand MARZINI (VC Roquevaire) 20 Antoine CICCIONE (UST Marseille) 21 X 22 Adrien CENTO (PM) 1° déb bic Tendil-Wolber 23 Raymond REGE (PM) 24 Sylvio OLMO (individuel) 25 Raymond JOLY (AVCA) 26 Maxime ONGARO (SU Cavaillon) 27 Louis PEGLION (VC Saint Just) 28 R DUMONT (VCE) 29 André MINASSO (SSI) 30 Sigismond ALBALADEJO (VCR) 31 Pierre GAUDIN (AVCA) 32 Thomas MANIGLIO (VM) 33 Jules SICILIANO (Saint Jean Sport) 34 Embarek FLIFFEL (VM) 35 Gaétan FEVRIER (VST) 36 X 37 Hector UGOLINI (VC Aubagne) 38 Marius MASSONE (VC Salon) 39 Robert ARNAUD (VC Saint André) 40 CUESTU (VST) 41 Jacques OLMOS (VC Miramas) 42 Alfred MAGNANI (VC Antibes) 43 Gabin TERRADES (Cavaillon) 44 Jo NERI (ESC) 45 H LAURENT (VST) 46 Paul LAMY (UC Saint Gilles) 47 Hubert BARBAROUX (VC Saint Jean du Var) 48 Gabriel RUOZZI (VC Antibes) 49 Albert BOUNOUS 50 Frédéric GARASSINO (Pédale du Las)

 

28 R Dumont, il y avait René et Rémy.

 

On n'hésitait pas à l'époque à faire figurer par un X et à classer les concurrents que le juge à l'arrivée n'arrivait pas à reconnaître.

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Courses
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 23:40

BERNARD GAUTHIER SIGNE MAGISTRALEMENT

SON QUATRIEME SUCCES DANS LE DERBY

 

 

Rien que du beau monde au départ de ce Bordeaux-Paris pour contester la supériorité de Bernard Gauthier qui va, en l'emportant pour la quatrième fois, devenir Monsieur Bordeaux-Paris.

On savait déjà que quel que soit le vainqueur il ne déparerait pas le palmarès. Jugez plutôt : Rik Van Looy, l'une des vedettes du peloton accompagné de Roger Decock qui n'est pas n'importe qui; André Darrigade, le routier sprinter qui paye de sa personne flanqué de Seamus Elliott; Nicolas Barone, Jacques Dupont, François Mahé, Brian Robinson quatuor ambitieux; Pino Cerami, qui rêve secrètement de devenir le champion qu'il mérite d'être, accompagné de Gustave Van Vaerenberghe, pas n'importe qui non plus celui-là; et enfin l'isolé Gilbert Scodeller, déjà vainqueur d'une classique. Pour l'aider voire le suppléer, Gauthier est accompagné d'Albert Bouvet le poursuiteur et de l'un des meilleurs Belges, Martin Van Geneuden. Il ne manque que Wim Van Est l'autre abonné de la course.

 

Rik Van Looy frappé d'insolation va s'affaler sur la route, et c'est André Darrigade qui va relever le gant et créer le suspense. C'est à lui que l'on doit de vivre un grand Bordeaux-Paris. Ses attaques ont ébranlé Bernard Gauthier à la limite de la rupture mais drivé de main de maître par Ugo Lorenzetti aux commandes de son derny. Ce dernier donnera le temps à son poulain de se refaire une santé. Et dans le duel magnifique, c'est Darrigade qui va s'effondrer, terrassé par les crampes, laissant le champ libre à Gauthier qui va exécuter Mahé son dernier accompagnateur.

A l'arrivée Darrigade avouera ne pas s'être assez préparé persuadé de remporter très vite le Derby de la route. Il ne le gagnera jamais et sera même inexistant l'année suivante.

Par contre, Jacques Dupont, qui avait disparu de la bagarre, fait une remontée fulgurante qui l'amènera à la seconde place.

 

C'est Jacques Marchand qui commente la course la comparant à un match de boxe entre Darrigade et Gauthier. Il encense la tactique des Mercier-BP, Bouvet et Van Geneuden qui ont tour à tour déblayé le terrain pour le vainqueur. Fier de sa victoire, peut-être la plus difficile, il ne reviendra plus dans Bordeaux-Paris estimant en avoir fait le tour. Sa quatrième victoire fait du Grenoblois un légendaire.

 

Fernand Albaret, Robert Silva et Michel Seasseau (que de compétences) complétaient l'équipe de L'Equipe tandis que Michel Thierry avait en charge la réunion d'attente au Parc des Princes. Mais c'est Jacques Goddet qui a les mots les mieux choisis : "... cette fois-ci il eut à réduire progressivement son principal adversaire, André Darrigade, à le dépouiller de ses facultés, à étouffer son magnifique brio, en même temps qu'il dut se dépasser lui-même en dominant une sorte de sentiment de difficulté, de douleur, presque, qui se manifestait dans son allure, qui se remarquait sur le visage crispé, un visage comme nous ne lui en connaissions pas."

 

classement de Bordeaux-Paris : 1 Bernard Gauthier 15h19'01" 2 Jacques Dupont à 6'42" 3 François Mahé à 9'27" 4 Albert Bouvet à 12'44" 5 Martin Van Geneuden à 13'53" 6 Gustave Van Vaerenberghe à 18'41" 7 André Darrigade à 26'59" 8 Pino Cerami à 34'51"

Nicolas Barone et Brian Robinson ont terminé mais n'ont pas été chronométré

 

Pendant ce temps, Louison Bobet gagnait l'étape Saint Vincent d'Aoste-Sion du Tour d'Italie devant Nencini et Gaul et reprenait le maillot rose à son équipier Antonin Rolland qui avait assuré l'intérim une journée. Géminiani avait été héroïque pour son Bobet et Baldini avait limité les dégâts. Meilleur grimpeur, peut-être même meilleur homme de la course, Charly Gaul avait vu son avance fondre dans la descente. Pierre Chany (remarquable comme souvent) et Roger Frankeur assuraient les commentaires. Le Giro entrait dans sa phase décisive.

 

Le cyclisme occupait bien 4 pages sur 8 colonnes si l'on compte la première page. On aimerait qu'il en soit encore parfois ainsi en dehors de Paris-Roubaix et du Tour de france.

Ainsi Sabbadini réussissait le doublé dans le Circuit de l'Indre à Châteauroux (260 kilomètres quand même) s'imposant au sprint  devant Jean Marie Cieleska, Albert Dolhats et 15 autres coureurs.

Gérard Saint gagnait le Tour de l'Ariège en 4 étapes après s'être imposé le samedi contre la montre (53km) devant Francis Pipelin et Benigno Aizpuru tandis que Marcel Faure (dit de Marseille dans le commentaire, est-ce René de Romans ou René de Saint Rémy ?) gagne le dimanche à Foix devant Stan Bober et Libertino Bellia. Au général Pipelin et Huot complètent le podium.

Au Circuit Vienne-Gartempe en deux étapes Elie Rascagnères (prénommé Louis dans L'Equipe) gagne les 2 étapes et précède Roger Buchonnet et Narcisio Carrara au général.

Engagé de dernière heure Jean Stablinski enlève le Critérium d'Amiens devant Klabinski et Pusey.

Marcel Pasquier s'impose à Beauvoir sur Mer (pourquoi ce seul résultat pour la France dans notre quotidien sportif unique et préféré ?). Le CO Chamalières est champion d'Auvergne des sociétés, USM Montargis est champion de l'Orléanais et l'ACBB d'Ile de France.

 

A l'étranger Frans Aerenhouts gagne les Quatre Jours de Berlin et Théo Simon la Flèche du Sud à Luxembourg.

 

Sur piste enfin Delamézière et Mado Guinta ont conservé leur titre de champions d'Ile de France FSGT, l'un de poursuite, l'autre des féminines (2 manches vitesse et poursuite et un seul classement). Au Parc, les sprinters français (Roger Gaignard, Jacques Bellenger, Georges Senftleben et Marcel Gérard) battent les italiens, tandis qu'en demi-fond Dolf Verschueren s'impose à Roger Godeau et Guillermo Timoner.

 

C'est tout pour l'Equipe où l'on ne trouve pas trace de la Course de côte de Lucerne-Engelberg gagnée par Clerici, ni de l'Etoile du Léon à Landivisiau (226km) gagnée par Joseph Morvan ou du Circuit Grand Combien (1 Jean Dotto).

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Presse
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 22:17

ONGARO Maxime

 

ongaro 

Palmarès

1934

GP de Cabannes et des Commerçants (24-07) 3

GP Vélocio à Pernes - GP des Jeunes (19-08) 1

GP du Rond Point à Avignon (14-10) 3

1935 Stade Union Cavaillon - Peugeot-Hutchinson

épreuve 1 de classement du SU Cavaillon (10-03) 1

épreuve 2 de classement du SU Cavaillon - GP le Populaire (24-03) 1

GP Boitel et du SU Cavaillon clm (7-04) 1

GP Verminck à Marseille (28-04) 26

GP de la Ville d'Avignon (5-05) 7

GP du Saint James Vélo Club à Montélimar (19-05) 6

GP Roger Soulet à Marseille (26-05) 4

GP de l'AC Bollène (30-05) 1

Avignon Bagatelles (2-06)

 battu en série Championnat du Vaucluse de vitesse

  repêchage 2

 individuelle 5km 1

Marseille-Lyon (15-08) 12

GP de Pernes les Fontaines (18-08) 1

GP Gustave Ganay à Marseille (23-08) 10

GP d'Eyragues (24-08) 1

Circuit du Ventoux à Orange (26-08) 1

ongaro au ventoux 1936

Ongaro au Ventoux photo Miroir des Sports

Cavaillon vélodrome (9-09)

 battu en poursuite par Albert Buysse

Circuit de Lyon - GP du Salut Public (13-09) 7

Alès (8-11)

 élimination 8

GP de la Victoire à Nice (11-11) 23

engagé Gênes-Nice - GP du Colimet (23-11)

1936 Stade Union Cavaillon - Peugeot-Dunlop

Avignon vélodrome Bagatelles (23-02)

 poursuite à l'australienne par équipes 1

GP Peugeot à Montpellier (19-04) 2

Eliminatoire des Etoiles de la Suze - Orange-Marseille (3-05) 4

Boucle de Sospel à Nice (10-05) 13

Tour du Vaucluse (17-05) 5

Eliminatoire de la Suze - Narbonne-Toulouse (21-05) 2

Paris-Rennes (24-05) 21

Toulon-Aubagne-Toulon (31-05) 10

Tour du Gard à Nîmes (7-06) 1

Critérium du Gard à Nîmes (14-06) 4

Critérium de l'Aude à Carcassonne (21-06) 2

GP de Cabannes (29-07) 3

Tendil-Lagriffe - GP de la Ville d'Istres (2-08) 3

Critérium du Var à Toulon (9-08) 13

GP de la Ville de Sorgues (11-08) 1

Cavaillon vélodrome (9-06)

 participe avec Gilles à l'américaine

Tour du Vaucluse (23-06) 9

GP de Maillane (2-07) 5

16 GP de Cabannes (31-07) 16

GP des Paluds de Noves (4-08) 3

GP de Fontvieille (5-08) 1

GP de la Ville de Bédarrides (6-08) 14

engagé GP de Châteaurenard (7-08)

GP d'Alleins (11-08) 2

GP d'Eygalières (13-08) 3

GP des Commerçants et Industriels de Bollène (15-08) 1

GP des Jardins à Saint Rémy (18-08) 2

GP de la Ville de Pernes (22-08) 4

Circuit du Ventoux à Orange (26-08) 3

GP de Monteux (27-08) 2

Cavaillon vélodrome (4-09)

 Prix des Fêtes vitesse régionale 2

 handicap international de vitesse 3

GP de la Foire de Marseille (15-09) 1

GP de Mende (22-09) 4

Cavaillon vélodrome (29-09)

 omnium avec Gilles 4

  poursuite avec Gilles 1

GP de Saint Rémy (1-10) 1

GP de Tarascon (6-10) 7

1937 SO Cabannes - Helyett

engagé GP de la Ville de Nice (14-02)

engagé GP de la Ville de Cannes (21-02)

Paris-Nice (9 au 14-03)

 éliminé puis repêché 2° étape Nevers-Saint Etienne

 éliminé 3° étape Saint Etienne-Orange

GP de la Ville de Fréjus (29-03) 6ea

Mont Faron à Toulon (4-04) 41

Prix Al Pro à Romans (11-04) 4

Circuit Primagaz à Alès (25-04) 5

participe au GP de Grans (27-04)

Tour du Vaucluse (2-05) 7

Toulon-Aubagne-Toulon (6-05) 4

Boucle de Sospel (9-05) 1

Cavaillon vélodrome (12-05)

 avec Antoine Pugliesi en poursuite bat Stefano Giuppone-Saverio Montuori

 américaine 50km avec Antoine Pugliesi 2

22 Paris-Saint Etienne (16 et 17-05)

 1° étape Paris-Nevers 23

 2° étape Nevers-Saint Etienne 23

GP des Brasseries BGM & HP – Alès-Béziers 8

Circuit du Ventoux à Orange (6-06) 9 ou 11 selon les sources

Critérium du Var à Toulon (13-06) 2

GP du Premier Fils à Romans (20-06) 5

GP de Valensole (25-06) abandon

GP de l’Apéritif Le Rêve à Valence – GP de Valence (27-06) 10

GP de Saint Andiol (13-07) 4

GP de Vedène (26-07) 2

GP de Cabannes (28-07) 4

GP de Fontvieille (2-08) 1

GP de Châteaurenard (4-08) 8

GP d’Alleins (8-08) 9

Bourg-Genève-Bourg (8-08) forfait

GP de la Ville de Sorgues (10-08) 3

Marseille-Lyon (15-08) 20

GP des Paluds de Noves (18-08) 5

Circuit des Alpes à Digne (22-08) 7

GP de l’Isle sur la Sorgue (30-08) 1

GP de Noves (31-08) 8

GP de Pont Saint Esprit (2-09) 2

GP Marius Villette à Salon (5-09) 3

GP d’Uzès (6-09) 1

Cavaillon vélodrome (8-09)

 avec Antoine Pugliesi en poursuite bat Pierre Gallien-Georges Coupry

 américaine 100 tours avec Antoine Pugliesi 5

GP de Mallemort (12-09) abandon

GP de Bédoin (14-09) 1

Circuit Justin Berta à Grasse (19-09) 2

GP de Caromb (21-09) 1

Marseille-Nice (26-09) 2

GP de la Foire de Marseille et du Cap Corse LN Mattei 4

Avignon vélodrome Bagatelles (6-10)

 Maxime Ongaro réalise 41,138km dans l’heure et bat le record de la piste successivement détenu par Emile Van Dyck et Pierre Angéniol

GP du Comité Régional de l’Exposition de Marseille (17-10) – Avignon-Marseille 12

GP Gustave Ganay à Marseille (31-10) 9

1938 SO Cabannes

GP de la Ville de Cannes (1-03) 32

Prix des Cafés Maurice – Toulon-Aubagne-Toulon (6-03) 11

GP de la Foire Exposition à Brignoles (26-03) 6

Circuit Primagaz à Alès (24-04) 1

GP de Grans (26-04) 3

Tour du Vaucluse à Cavaillon (1-05) 11

GP du Saint James Vélo Club à Montélimar (8-05) 9

GP de La Ricamarie – Prix Pivaton-Diot (15-05) 10

Tour du Sud Est (18 au 29-05) abandon

 1° étape Marseille-Cannes 27

GP de Saint Andiol (15-07) 9

Circuit des Cévennes à La Levade (7-08) engagé

GP d’Alleins (14-08) 15

GP de Noves (6-09) 13

Cavaillon vélodrome (7-09)

 Gabriel Bracci-Maxime Ongaro-Aldo Allais battent Moutte-Dante Gianello-Andrea Minasso en poursuite

GP de Nîmes (11-09) participe

1939 SO Cabannes – Terrot

Tour du Gard (16-04) 16

GP de la Ville de Gardanne (23-04) 8

GP de Grans (25-04)10ea

GP du Saint James Vélo Club à Montélimar (7-05) 16

Tour du Vaucluse (14-05) 13

GP des Commerçants du Teil (18-05) 1

Tour du Sud Est (22-05 au 4-06)

 1° étape Marseille-Toulon 43

 2° étape Toulon-Cannes 6ea CG 39

 3° étape Cannes-Draguignan 36 CG 32

 4° étape Draguignan-Digne 1 CG 21

 5° étape Digne-Montélimar 26ea CG 14

 6° étape Montélimar-Vals les Bains 21 CG 11

 7° étape Vals les Bains-Alès 43 CG 16

 8° étape Alès-Nîmes 20 CG 15

 9° étape Nîmes-Avignon 26 CG 15

 10° étape Avignon-Cavaillon abandon (sur chute)

Circuit du Ventoux (16 au 18-06) 4

 1° étape Orange-Carpentras 7

 2° étape Carpentras-Malaucène 10 CG 4

 3° étape Malaucène-Orange 9

GP des Fêtes d’Arles (2-07) 2

GP de la Ville d’Avignon (14-07) 10

GP de Saint Andiol (15-07) 4

GP de la Ville de Mende (30-07) 2

Repost 0
culturecyclisme.over-blog.com - dans Coureurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens