Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 11:38

Pierre ROUCHET

 

Aujourd'hui, La Provence annonce dans sa page sportive le décès de Pierre Rouchet, ancien champion cycliste et journaliste à La Marseillaise. Je voudrai à lui rendre hommage. Au delà du champion, il a été un journaliste formidable qui par ses chroniques tant sur le cyclisme actuel que rétro a fait aimer le cyclisme et son histoire à de très nombreux lecteurs. Il y a un an ou deux, je m'émerveillais encore de sa jeunesse et de sa foi lors d'articles sur L'Etoile de Bessèges. Dans un français impeccable, il avait l'enthousiasme d'un tout jeune homme. J'ai failli en publier un sur ce blog, j'aurais dû et je le ferai si je retrouve.

A sa famille et à ses proches je transmets mes condoléances attristées.

Et en me souvenant de tout ce qu'il m'a appris pas ses écrits où l'humain était si important, je veux lui dire encore une fois merci Monsieur Rouchet.

 

Frédéric Girard

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 21:26

Pierrot Picq, mon ami qui anime le Site de Mémoire du Cyclisme et ne perd jamais une occasion (la dernière étant l'accident de train en Espagne) pour privilégier l'humain aux résultats cyclistes, si passionnés soyons-nous (et nous le sommes croyez-moi) réagit à la quasi indifférence qu'a suscitée la disparition d'Alain Mimoun, Champion Olympique du marathon 1956 et grand Français.

Pour ma part, pensant que Mimoun mérite le Panthéon et en tout cas plus d'honneur que ceux qui lui ont été discrètement rendus, j'en remets une couche avec son commentaire. Merci Pierrot.

Frédéric Girard

 

Malheureusement... tout fout le camp. On a la société qu'on mérite. Parfois, j'ai honte, j'ai le sentiment de trahir quelque chose que m'ont transmis mes parents, mes grands-parents, mes aïeux. A mon humble niveau, j'essaye tant bien que mal de transmettre mon Histoire, l'Histoire d'une vie, l'Histoire d'un pays à ma fille, l'une de mes petites-filles, mes neveux et nièces.
Alain Mimoun était humble parmi les humbles, mais un grand homme, que dis-je... un géant qui forçait l'admiration et le respect. J'ai dis "respect" ? Voilà encore une valeur qui ne veut plus dire grand chose pour certains.
C'est triste, désolant, pitoyable... mais est-ce vraiment inéluctable ? Je garde tout au fond de moi, une foi inébranlable en l'être humain. Suis-je fou ? Utopique ? Ringard ? L'avenir nous le dira.
En tous cas, merci, merci, merci à Alain Mimoun d'avoir été ce qu'il a été.
Amicalement
.

                                                                                                                                              Pierrot Picq

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 20:31

Coup de Gueule : Pas de Panthéon ni de spécial Equipe Magazine pour Mimoun:

 

A l'annonce du décès de Mimoun, j'ai vainement espéré un numéro spécial de L'Equipe Magazine (avec en bandeau de première page la photo d'autres mythes du sports français comme Jean Bouin, Robert Charpentier, Henri Cochet, René Lacoste, Suzanne Lenglen, Octave Lapize, Louison Bobet, Alain Tabarly...) ou une émission prête sur la télé gratuite.

J'avais même rêvé qu'Alain Mimoun, champion Français, humble parmi les humbles, soit déclaré digne d'entrer au Panthéon.

 

Je pourrai être en colère de ne voir rien de cela, je suis seulement très triste pour la famille d'Alain, pour ses amis et pour la France.

Ma génération, sa génération vient de prendre sa (dernière) gifle. Nous n'avons pas forcément laissé à nos enfants la France que nous aurions aimé leur laisser, avons-nous pur autant le droit d'exister ?

 

Le sport fait partie de la culture mais notre pays n'arrive pas à l'admettre, aussi trouve-t-on normal que ce dernier n'ait plus de passé. Pourtant, si le stade de France aurait du, lors de sa création s'appeler stade Raymond Kopa, notre plus beau stade d'athlétisme devrait s'appeler stade Alain Mimoun. Il a tellement aimé la France (il a failli laisser sa vie à Monte Cassino), il n'a eu de cesse de le dire et de le répéter. Il a tellement aimé son sport qu'il a jusqu'à très tard fait de la compétition sans être ridicule.

 

Jacques Goddet aux commandes de L'Equipe n'aurait pas permis cela. Cela c'est s'en tirer en quelques pages le jours du décès et après basta. Il aurait peut-être militer comme moi pour qu'Alain Mimoun rentre au Panthéon. Il était des grands Français et il a bien mérité de la France.

 

Oui je suis seulement triste, très triste.

 

Frédéric Girard

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:25

Coup de Gueule : Le Pont du Gard payant

 

Lorsque les pouvoirs publics, parce qu'ils ne souhaitent pas gérer eux-mêmes leur patrimoine culturel, confient cette gestion au secteur privé ils feraient bien de ne pas oublier que la visite de monuments appartient au patrimoine mondial et fait partie des obligations de service public.

Ils oublient bien souvent cette notion lors de l'élaboration du cahier des charges avec la société gestionnaire. Et aujourd'hui, l'accès au Pont du Gard est payant pour ceux qui ne veulent pas du parking dont ils considèrent le tarif trop élevé.

Une école a ainsi été refoulée, et là même en l'absence de cahier des charges par rapport à la mission éducative prioritaire la société gestionnaire devrait encourir sinon un blâme du moins un rappel des missions de service public de la part des élus concernés.

Pour faire la chasse aux resquilleurs, on a même embauché des vigiles vigilants! Comme l'écrit Vaucluse Matin du dimanche 9 juin 2013 "Le Pont du Gard doit rester gratuit".

 

Je me permets de rajouter sur un tout autre sujet, s'agissant d'un cahier des charges et d'une mission des service public, même à caractère commercial, que, lors de la passation de marchés style autoroute, une clause concernant au moins le maintien des emplois existants devrait y figurer. S'agissant des autoroutes dont les péages fonctionnent 24 h sur 24, il s'agissait de plusieurs milliers d'emploi non qualifiés (ceux dont on a le plus besoin) qui ont été supprimés et remplacés par des appareils à carte bleue..

 

Frédéric Girard

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 20:49

Lorsque j'étais petit garçon, les anciens parlaient, s'agissant de razeteurs, de course libre. Aujourd'hui on dit course camargaise comme si le changement de mot changeait la finalité du jeu.

 

Ce spectacle de course libre, très codifié en fait où le toro (le biou, prononcer biaou) est autant sinon plus la vedette que l'homme. Les meilleurs ont des carrières de plus de 10 ans, sont enterrés debout et ont des monuments à leur nom. Rarement méchants, il participent au jeu en poursuivant les hommes en blanc pour défendre leurs attibuts. C'est à la fois spectaculaire et traditionnel dans le Gard, l'Hérault et l'Ouest des Bouches du Rhône.

090.JPG

Pour sa 80° édition la Cocarde d'Or, l'un des événements de l'année, les organisateurs avaient mis les petits plats dans les grands avec la présence de la reine d'Arles et de ses dauphines qui ont récompensé Rey, l'homme vainqueur.

  095

 

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 21:07

 

Coup de Gueule

 

 

numérisation0001

Cinquante parlementaires viennent de se permettre de condamner une fois de plus la corrida avec le désir de l'interdire.

 022

Chacun a le droit d'avoir un avis sur la corrida ou tout autre sujet, c'est même normal. Ce qui me choque, c'est de vouloir à tout prix imposer son opinion aux autres et quand on a une once de pouvoir, de vouloir faire baisser la tête, comme le matador doit faire baisser celle du toro pour pouvoir le tuer proprement. La différence, c'est que dans le cas du toro, il n'y a pas volonté d'humilier ou d'écraser. Est-ce si important d'avoir tort ou raison dans ce cas comme dans d'autres? Autant Brigitte Bardot ou quelques autres sont dans leur rôle, autant on se dit que les

parlementaires devraient avoir d'autres chats à fouetter. Je n'ai pas encore entendu une cinquantaine d'entre eux, tout partis confondus comme c'est le cas pour la corrida, demander que l'énergie soit, au niveau européen comme national, la seule priorité pour l'ensemble de la population. Fournir à des prix raisonnables de l'électricité, du gaz, du pétrole, de quoi circuler ou de l'eau buvable pour l'ensemble des peuples européens me paraît, à droite, au centre ou à gauche, bien plus important que de légiférer sur les corridas.

Et au niveau national, fournir du travail correctement payé à nos jeunes et maintenir, même en légiférant, le plus grand nombre possible d'emplois non qualifiés (péages d'autoroute par exemple, comment cela n'est-il pas inclus dans la concession?). Quand j'ai débuté, comme beaucoup et comme smicard, j'ai pu me loger sans avoir besoin d'une caution parentale par exemple. C'est-y pas plus important que la corrida tout ça?

 

On entend en plus de la part de nos élus des arguments à faire frémir. Comme cette élue qui disait qu'étant d'origine espagnole la corrida ne pouvait faire partie de nos traditions. Sans rire, la pizza non plus n'est pas française, mais quand je vois le nombre de camions dans nos villages ou nos quartiers, j'ai quand même le droit de penser que cela fait partie aujourd'hui de nos traditions comme tant d'autres choses qui n'ont pas leur origine chez nous. Le monde évolue.

 

La corrida, j'en voyais beaucoup (plus de 30 certaines années). Depuis 20 ans, j'ai du en voir 5 tout au plus. La dernière à Arles, le vendredi 22 avril 2011, j'y ai entraîné deux amis Niortais de passage qui se sont régalés alors que l'un des deux y assistait pour la première fois. Pour ma part, j'ai été surpris par le spectacle. J'ai vu six toros bien présentés avec des cornes, pas de graisse, de la force (ils poussaient à la pique). Ils étaient pleins d'allant, ne tombaient pas et supportaient 50 passes. Des bonbons qui ressemblaient à des toros. Si j'avais su cela avant, j'aurais peut-être été plus assidu aux corridas. Mon beau-frère (ex président de club taurin) se désespérait de ces toros si beaux et seulement faire-valoir. En fait faire valoir seulement pour les meilleurs, un jeune arlésien qui prenait l'alternative a terminé à l'hôpital.030

 

Je ne sais pas quand je retournerai voir une corrida, je ne suis plus fan. Mais il y a bien d'autres choses qui ne me font plus saliver et j 'ai trop le respect des autres pour vouloir, tant qu'ils ne font pas du tort à d'autres hommes, leur interdire leur plaisir au nom du mien dans une vie qui est si courte même si elle rallonge. Je crois que l'on doit vivre sa vie à soi pas celle des autres et tolérer que d' autres adorent des choses que nous haïssons.

 

Les 2 photos sont de Pierre Lomont et ce toro sera gracié

Repost 0
FredCultureCyclisme - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de culturecyclisme.over-blog.com
  • : Il est l'heure de partager
  • Contact

Recherche

Liens